Entrées par

Nos bas marais sont repeints en jaune

Au mois de juin, prairies humides et bas marais prennent une “couleur soleil” avec la floraison jaune de la Rhinanthe à feuilles étroites (Rhinanthus angustifolius). Le terme rhinanthe vient de la forme de la fleur qui rappelle un nez tordu (rhino veut dire nez et nitho plante). La particularité de cette plante abondante mais localisée […]

Dame Phalarope à bec large

Le 4 juin dernier, une visiteuse de marque s’est invitée en baie : une femelle de Phalarope à bec large, qui nous a fait la joie de se montrer dans son magnifique plumage nuptial ! Quelle chance de la voir sur les flots, becquetant sa nourriture autour d’elle en nageant frénétiquement ! Le cadeau de la pluie […]

Bon vent les jeunes !

Non, ce ne sont pas les jeunes guides du Parc qui auraient déjà terminé leur riche saison au Marquenterre, mais “juste” la sortie du nid de nombreux passereaux. Ils ont généralement tous la chance d’être nourris encore quelques jours par les deux parents qui vont se partager la nichée. Certains, comme les jeunes Mésanges à […]

La belle éphémère des marais

L’Iris faux-acore (Iris pseudacorus) est bien remarqué en ce moment le long de nos fossés peu profonds exposés au soleil. Ses fleurs jaunes avec trois grands tépales rabattus comme les iris de nos jardins en font une des plantes des marais les plus connues. Les longues feuilles en forme de glaive sont aussi caractéristiques. Cette […]

Des gâte-bois sur les chemins

Depuis les belles journées du mois d’avril, la chenille dodue du Cossus gâte-bois (Cossus cossus), un papillon de nuit, fait son apparition sur le Parc. On peut l’observer sur les troncs d’arbre ou à même le sol, sur les sentiers. Les imagos (formes adultes) apparaissent en général à partir du mois de juin jusqu’à la […]

Une pause pour les gambettes

Et si on partait en Russie ?… Fin mai début juin, la migration de printemps semble terminée. Pourtant on peut remarquer encore d’importants rassemblements de Chevaliers gambettes en plumage nuptial au poste 1 à marée haute. Ils peuvent atteindre, certains jours, des effectifs de plus de 400 oiseaux, comme ce fut le cas les 27 […]