Novembre marque la fin de la migration des Spatules blanches. Si aujourd’hui plus de 1000 individus hivernent en France, la grande majorité des oiseaux de l’ouest de l’Europe partent en Afrique, du Maroc à la Guinée Bissau, avec les effectifs les plus importants en Mauritanie, au Sénégal et au Niger. Quelques oiseaux hivernent désormais en Belgique et aux Pays-Bas, mais le Parc du Marquenterre reste l’un des sites les plus nordiques pour un hivernage conséquent de l’espèce qui a débuté en 1995. Auparavant les quelques oiseaux qui tentaient leur chance ici ne survivaient pas aux vagues de froid, ou quittaient finalement le secteur en décembre pour gagner le golfe du Morbihan. 

Le 3 novembre 80 Spatules étaient encore présentes au poste 3, avec une majorité de juvéniles dont certaines baguées aux Pays-Bas. C’est un record pour la période (maximum de 64 le 10 novembre 2018 et 62 le 3 novembre 2011). Il reste néanmoins peu probable que la totalité de l’effectif reste tout l’hiver ; comme à leur habitude, dès les premières gelées, une partie des Spatules se dirigera plein sud. L’hivernage en constante augmentation tourne normalement autour de 30 à 40 oiseaux. Alors profitons bien de ce beau regroupement !

Texte : Philippe Carruette / Illustration : Alexander Hiley