Et oui il y a des nains partout … même chez les pics !

Le pic épeichette ne fait que 20 gr et 15 cm de long, c’est à dire même pas le poids d’un moineau mais plutôt celui d’un pinson des arbres pas très rondouillard ! Cela n’empêche pas au couple d’avoir un grand territoire avec plus de 30 à 40 hectares minimum constitués de vieux boisements souvent en milieu humide. Ils peuvent également fréquenter les jardins bien boisés.

Le dessus de la tête est rouge chez le mâle, celui de la femelle est blanc et les juvéniles (comme celui de la photo) est rouge moucheté de noir. Sa petite taille est un vrai avantage, elle lui permet de se déplacer et se nourrir d’insectes sur les petites branches où ne va pas son « gros » cousin le pic épeiche.

Il est peu fréquent sur le parc et on le bague lors des séances estivales au fond des parkings.

L’espèce est en nette diminution depuis vingt ans, probablement dû au changement climatique pour cette espèce septentrionale.

Texte et illustration : Philippe Carruette