Voici un petit limicole bien charmant à l’aspect trapu, que vous avez déjà probablement observé le long de notre littoral français. Comme son nom l’indique, il cherche sa nourriture dans la laisse de mer en déplaçant les galets et les algues. Son bec pointu lui permet d’attraper les petits invertébrés marins (crustacés, mollusques…).

De moeurs assez sociables, on peut le trouver aussi avec d’autres espèces telles que les bécasseaux et les gravelots. Appartenant à la famille des Scolopacidés, avec les Charadriidés, ils forment un groupe d’oiseaux nommés les limicoles, petits échassiers qui “habitent la vase”.

Grand migrateur, en période nuptiale – période de reproduction – il part nicher dans les terres arctiques. Son plumage est alors composé d’une multitude de couleurs chatoyantes. Après la nidification, celui-ci redevient beaucoup plus terne. Nous pouvons le retrouver en hiver sur nos côtes européennes, mais certains n’hésitent pas à aller jusqu’en Mauritanie !

Texte et illustrations : Florian Garcia