Des vols d’Oies cendrées sont observées quasi chaque jour. Quelques Grues cendrées se sont immiscées, l’une d’entre elles a rejoint la grue
« convalescente », présente sur le site depuis 20 ans. Elles se lancent des « krooh » perçant et nasillard portant jusqu’à quelques kilomètres !

18022013-_DSC9049.JPG

Deux Butors étoilés sont également notés quotidiennement. Chanceux sont ceux qui observent l’espèce à découvert ! Rappelons qu’en trente ans,
l’estimation de la population nicheuse a chuté de 35 à 45 % pour atteindre environ 300 mâles chanteurs en 2000 en France. L’espèce n’est plus présente que dans 13 régions, avec des effectifs
variables à l’exception du littoral méditerranéen qui concentre la moitié de la population nationale.

18022013-_DSC9070.JPG

En 1970, la Picardie représentait le second bastion français pour la nidification de l’espèce. Entre 1970 et 2000, la population a regressé de 80 % !

Un plan national a permis l’extension des roselières. Des opérations de gestion ont été menées sur le Parc offrant un maillage de roselière plus important dont les fruits sont visibles depuis
quelques années par la présence du butor.

D’autres hivernants sont encore présents, en grand nombre pour les anatidés (Fuligule morillon, Harle piette, Cygne de Bewick, Sarcelle d’hiver, Canard pilet, Canard siffleur…).

18022013-_DSC8802.JPG

18022013-_DSC8836.JPG

7 réponses
  1. Marc Levasseur dit :

    Bonjour,

    et merci pour ces informations très intéressantes.
    Je profite de cette intervention pour poser une question qui doit ntéresser pas mal d’observateurs et photographes :
    le Parc prévoit-il la possibilité de pouvoir accéder aux abris avant l’heure très tardive de l’ouverture à 10H00 ?
    Si oui, quelles sont les modalités d’inscription ?

  2. Patrick Carliez dit :

    elle n’est pas si mal que ça la photo de butor ,on se rend bien compte de la difficulté à l’observer dans son biotope.Cela a été un plaisir de passer quelques heures d’affût à l’observer,dommage qu’il n’a daigné se montrer plus à découvert,un autre fois !!

Les commentaires sont désactivés.