Le 21 février 2020 nous observions avec Jean Claude et Armelle Guillo un Faucon pèlerin en train de se nourrir sur un cadavre ancien de Goéland marin. Un comportement déjà exceptionnel pour ce rapace qui, après recherches et contacts avec les spécialistes de l’espèce, n’est vraiment pas du tout du genre charognard. Cela s’expliquait par les 6 semaines de vent qui ont  gêné la chasse au vol du rapace.
Mais la surprise fut double, puisque ce mâle adulte (que l’on avais au départ identifié comme femelle adulte,  vu sa taille et morphologie … oups !)  était porteur d’une bague couleur rouge avec deux PP blanc et une bague métal Museum Stockholm  de couleur mauve. Grâce à la persévérance de Jean Claude Guillo l’origine de l’oiseau fut finalement trouvé. Il a été bagué poussin (le dernier à droite sur la photo de la nichée, le plus beau, vous pouvez pas vous tromper !) le 23 juin 2014 à Hudiksvall au centre de la Suède sur le littoral à 300 km au nord de Stockholm. Il a été revu au sud de la Suède sur l’île d’Oland en août 2014 puis plus aucune nouvelle ! Le bagueur Stig Norell nous a envoyé deux sympathiques photos du baguage où on distinguait bien les deux jeunes femelles plus grosses et les deux mâles dont « PP gros pépère » . Au moins quatre Faucons pèlerins différents (une femelle adulte à la poitrine très blanche, un petit mâle, une femelle immature et PP) ont été observés sur le parc cet hiver.
Depuis 1973, nous avions déjà observés deux Faucons pèlerins porteurs de bague couleur sur le parc, dont un seul avait été identifié  comme bagué dans le nord est de l’Allemagne. L’espèce niche sur les falaises calcaires maritimes de la côte picarde et normande et de plus en plus dans les Hauts de France et en Belgique, en ville sur des bâtiments ou sur des lignes à moyenne tension dans des vieux nids de corvidés.
Merci vraiment à Stig Norell pour le baguage de cet oiseau et les sympathiques photos qui nous rapprochent… !