Après la Pie grièche écorcheur il y a quelques jours, une nouvelle espèce est nicheuse certaine sur le Parc du Marquenterre : la Sarcelle d’hiver. Depuis 1991 l’espèce est présumée nicheuse quasiment chaque année avec des cantonnements de couples, des femelles supposées sur le nid mais jamais l’observation de poussins. La donnée la plus probable est l’observation d’une canne avec 7 juvéniles volants le 27 juin 2003, mais on ne pouvait être certain qu’ils soient nés sur le site.

Le 16 juin, un couple est noté avec 4 gros jeunes d’environ quatre semaines entre le poste 6 et le poste 7, emplacement idéal puisque l’espèce apprécie les milieux très fermés.

Ce petit canard est extrêmement discret en période de nidification et on ne dispose en Picardie que peu de données de reproduction “certaine” (Hâble d’Ault, basse vallée de l’Authie, Thiérache, marais d’Isle à Saint Quentin…). Faute aussi de prospections spécifiques notamment en soirée dans des milieux souvent privés et inabordables.

 

Texte : Philippe Carruette / Illustration : Alexander Hiley

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *