Dimanche 25 février un Rat des moissons est photographié pour la première fois sur le parc au poste 11 perché acrobatiquement sur un petit aulne. Il était déjà connu sur le site par la découverte de nids  d’abri ou de mises bas dès les années 1995 dans les ronciers et argousiers du fond du poste 7. C’est dans ce secteur que la seule observation visuelle a lieu d’une famille le 26 août 2008.

C’est un minuscule petit rongeur (5 à 11 grammes soit pour les plus habitués aux oiseaux une masse allant de celle d’un roitelet à une Mésange bleue!) habillé de beige clair avec une frimousse bien craquante avec ses gros yeux noirs comme des boutons ! Un signe distinctif la queue est préhensile comme celle de certains singes ! Cela lui permet de grimper avec aisance le long des tiges de céréales, de phragmites ou les arbrisseaux. Malgré sa forte fécondité il n’est jamais très abondant à l’inverse des mulots et autres campagnols.

Photo: Fabien Legagneur