C’est parti : La migration bat son plein ! Les limicoles faisant halte en Baie rentrent sur le Parc lors des grandes marées qui se poursuivront jusqu’au milieu de la semaine prochaine. Huitrier pie (photo), Courlis, Bécasseaux, Barges… Tous « envahissent » par centaines ou milliers le Parc lorsque les vasières ne sont plus accessibles de l’autre côté de la digue. Un spectacle chaque année toujours aussi impressionnant !

Mais ils ne sont pas seuls à migrer… En été la migration des planeurs est elle aussi importante et bien visible. C’est lorsque que l’on combine grande marée et journée ensoleillée que l’on peut parfois apercevoir un migrateur intéressant : le Balbuzard pêcheur. Grand rapace présent sur tous les continents, il est le pêcheur le plus spécialisé de tous les oiseaux de proie. On le voit souvent à marée haute longer la digue séparant le Parc de la Baie à la recherche d’un poisson à attraper. Une fois sa proie repérée il fond dessus pattes en avant et l’emprisonne dans ses serres puissantes avant de partir le manger sur une branche…

Texte : Clément Parissot – Photos : Alexander Hiley, Vincent Caron.