Deux à trois couples de Mésanges huppées nichent sur le Parc du Marquenterre. Ils sont très localisés autour du pavillon d’accueil, au fond des parkings et à la héronnière en adéquation avec la pinède. L’hiver, elle vient aussi à la mangeoire garnie de tournesol devant le pavillon d’accueil. Le nid est souvent construit dans un trou d’arbre mort ou cassé par une tempête. Elle est considérée comme très sédentaire mais à l’automne 2003 lors d’irruptions importantes d’espèces forestières des mouvements migratoires furent notés ainsi qu’un groupe exceptionnel de 15 oiseaux ensembles.

Texte : Philippe Carruette – Photo : Clément Parissot.