De nombreux visiteurs du Parc nous signalent la venue de Grosbecs casse-noyaux à leur mangeoire. Heureuse surprise de ce bel oiseau aux chaudes couleurs hivernales pour les adultes. Farouche et discret, il est rare dans les mangeoires, tout du moins dans notre région alors qu’il y est beaucoup plus régulier dans l’est de la France et dans les secteurs plus boisés.  Cela coïncide avec un remarquable passage migratoire le long de notre littoral à la mi-octobre avec des matinées à plusieurs centaines d’oiseaux comptés. Les graines de tournesol sont, comme pour la majorité des autres espèces, la nourriture idéale pour cette espèce !