La première nidification du Grèbe à cou noir sur le littoral picard est très récent : 1983 (ETIENNE & al., 1987) dans le marais de proche de Rue. Après 10 ans de silence, l’espèce niche cette fois-ci au Hâble d’Ault.

Puis plusieurs cas de  nidification sont notés notamment dans les bassins de décantation, riches en nutriments (Fort-Mahon, Grand Laviers…).

Au Parc du Marquenterre, la première nidification est observée au printemps 2005. Depuis l’espèce niche chaque année avec des réussites variables. La stabilité des niveaux d’eau est un facteur décisif pour l’espèce. La présence des Mouettes rieuses agit comme une sphère de protection contre de potentiels prédateurs.

7 nids (peut-être 8) peuvent être observés au poste 9 (extérieur) en ce moment dont une première éclosion hier.

grebe-a-cou-noir-marquenterre-effectif

Source : Synthèse ornithologique 1974-2012 (Parc du Marquenterre)