Petite rétrospective « en vrac » sur cette année riche… comme chaque année , d’observations ornithologiques !

L’hivernage 2021 est marqué par la présence de canards peu communs mais néanmoins habituels dont 11 Garrots à oeil d’or et 8 Harles piettes. Baie sud, au Hable d’Ault, le spectacle est impressionnant… suite à la vague de froid plus de 15 000 Canards siffleurs sont observés de passage, en compagnie de quelques Harles bièvres, Fuligules milouinans et Grèbes esclavons. Au Marquenterre ce sont 7 Cygnes de Bewicks qui sont notés presque tout l’hiver. Début mars, un Butor étoilé marque le retour du printemps. Suivent quelques premiers migrateurs : Milan royal, Héron pourpré, Sarcelles d’été. La première Hirondelle rustique est notée le 28 mars. Un couple de Fuligules à bec cerclé fait son « show » début avril. Une Guifette moustac est observée le 8 mai, tandis qu’un étrange bécasseau hybride fait une réapparition. Un Chevalier stagnatile se pose sur les ilôts du parc mi-mai, courant juin fera le bonheur des observateurs avec une Harelde boréale et un Guêpier d’Europe. L’habituel balet des Cigognes noires survolera le parc et la baie dès la mi-juillet. Septembre, mois des rapaces avec des obs régulières de Balbuzard pêcheur, et en octobre une exceptionnelle première donnée d’Elanion blanc. Elle suit avec une première visite de Chevalier à pattes jaunes début octobre (2 nouvelles coches pour le Parc !). Un nouveau élanion est observé survolant le parc fin octobre tandis qu’une Pie-grièche grise est identifiée à plusieurs reprises jusqu’à la fin décembre.

2022 sera sans nul doute tout aussi excitant ! Nous vous souhaitons une excellente année, et merci pour votre confiance et fidélité dans ces temps marqués par des incertitudes répétées.

L’ensemble des observateurs et guides naturalistes de la réserve.