En ce début d’été, les batraciens se font rares et seules les Grenouilles vertes, au comportement toujours aquatique se font entendre dans les fossés. Si les batraciens aiment la chaleur (ils sont ectothermes, ne produisant pas leur propre chaleur) et sont actifs entre 8 et 30°. Ils n’aiment guère la « surchauffe » et évitent les très chaudes journées. Ainsi, les Crapauds calamites vont plutôt sortir de nuit et se cacher sous des petits abris en journée. En changeant une planche fatiguée devant le pavillon d’accueil, on a découvert dessous trois petits mâles de Crapauds calamites qui se sont fait ensemble leur petite dépression confortable dans le sol. Et chaque jour au-dessus d’eux des centaines de bipèdes passaient et repassaient …

Le Crapaud calamite (de calamus: le jonc) appréciant les nuits tempérées sans vent. Comme on peut le voir sur la photo, la couleur entre individus est variable, mais une des caractéristiques de cette espèce, leurs yeux, restent jaune-vert doré. Il se reconnait aussi facilement avec sa ligne dorsale jaune ou blanche.

 

Texte et illustration : Philippe Carruette

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *