Grands Cormorans

Difficile d’écrire ces publications 😞 sachant que certains d’entre-vous vivent des moments difficiles ou isolés… Que ces lignes puissent égayer quelques instants de votre journée ! Nous sommes également, pour la majorité, confinés. Seuls quelques gardes ou techniciens veillent (merci !). Bonne continuation ! Le soleil devrait briller ces prochains jours avec l’arrivée des hirondelles et martinets ☺️ [copie de la publication sur Facebook]

☑️ Depuis le poste 4 on s’en prends plein la vue ! Pas de gorge-bleue pour l’instant dans les roselières proches mais ça ne devrait pas tarder ! Les îlots sont encore bien couverts d’eau, au bonheur des grèbes (huppés, cou noir, castagneux) et canards.

☑️ En se dirigeant vers le milieu du parcours, le long des argousiers et des dunes, les chants de Bruants des roseaux, Pouillots fitis et véloces, Phragmites des joncs se font concurrence ! Pas loin, d’une fréquence plus grave, les Grands Cormorans font un raffut pas possible ! Par leurs voix ou leurs claquements d’ailes sur l’eau. Une 60aine de nids sont visibles.

☑️ A la moitié du parcours (p6), les garrots et Harles piettes sont toujours présents (désolé pour la photo lointaine !). Quelques jeunes Grandes Aigrettes dispersées s’essayent à la pêche. Un individu à plumage nuptial est observé. A quand sa nidification ?

☑️ La nouvelle zone de bas-marais de fin de parcours est propice aux limicoles. Une vingtaine de Chevaliers gambettes accompagne quelques culblanc au cri caractéristique.

Prochaine actu… sur la héronnière ? Bon courage pour la suite !

1 réponse
  1. Lorraine dit :

    bonjour,
    je devais venir au parc fin avril, je sens que ça va tomber à l’eau malheureusement.
    Avez-vous installé des webcams pour qu’on puisse voir les cigognes et hérons sur les nids?
    merci beaucoup,

Les commentaires sont désactivés.