Observer les oiseaux en France et ailleurs…

“L’hirondelle, le jouet préféré du vent…”

Le birdwatching

Que l’on soit expert ou débutant, l’observation des oiseaux est une activité palpitante, sisi ! Lorsque l’on sait qu’une petite boule de plumes est capable de parcourir des milliers de kilomètres chaque année, cela nous laisse sans voix ! On a alors envie de savoir pourquoi ! …

  1. Côté équipement, rien de plus simple : une paire de jumelles, un carnet de note et son crayon, un guide d’identification des oiseaux de votre coin… !
  2. Une fois sur le terrain, les sens de l’observation, de l’écoute, et de la discrétion (hum… un nouveau sens ?!) sont en mode “alerte” niveau max !
  3. Vous avez repéré un oiseau ? notez son milieu (forêt, ville, prairie, mer…), son comportement (sieste, nourrissage, vol, douche…), ses caractéristiques (tête rouge, grandes pattes, plus grand qu’un pigeon…), le lieu et la date. Reste à l’identifier dans le guide (c’est pas toujours si facile !).

Pour débuter, participez à une sortie “oiseaux” 😉

Carte des sites d’observation des oiseaux

Certains sites sont, bien que naturels, aménagés pour en faciliter l’observation des oiseaux (qui diminue le risque de les déranger). C’est le cas du Parc du Marquenterre et de nombreuses autres réserves en France ou en Europe. Ils sont représentés par ce pictogramme :

Une fois birdwatcher confirmé, les spots “ornitho” ne manquent pas ! La longue-vue est alors indispensable ainsi que de bonnes connaissances des oiseaux pour éviter les dérangements. Ils sont représentés par ce pictogramme :

Vous connaissez d’autres sites non mentionnés ? N’hésitez pas à nous les communiquer 😉 Bonnes obs !