Les « PHENO » sont partis…

PHENO : Un diminutif de phénologie de la migration, un programme de baguage durant 4 mois pour étudier la migration post-nuptiale, mis en place par le Museum de Paris (CRBPO). En effet c’est en plein été que nombre de passereaux nous quittent. Rousserolles, Phragmites et Locustelles dans les roselières au fond du poste 6, Fauvettes, Pouillots dans les dunes buissonnantes ou forestières. Rouge-gorge, Roitelets, Merles et Grives prendront le relais en septembre au fond des parkings.

Outre l’étude de la phénologie de la migration pour chaque espèce cela va permettre de montrer l’importance de certains habitats pour ces espèces. Ainsi la zone boisée dunaire à l’entrée du Parc jusqu’aux parkings est une indispensable trame verte entre les terres agricoles intérieures, le village et le Parc notamment pour des espèces forestières plutôt sédentaires comme la Sitelle torchepot ou la Mésange nonnette. Les premières Mésanges noires venues de Lituanie ou de Russie sont vues le 28 août, et deux sont baguées début septembre au fond des parkings. Les mouvements de Roitelets huppés sont notés dès le 6 septembre et les captures de Roitelets triple-bandeau venus d’Europe centrale s’intensifient (15 le 28 août au fond du poste 6). Toutes ces données précoces vont peut être annoncées de prochaines importantes « invasions »…

Texte et photo : Philippe Carruette.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *