PHENO : Un diminutif de « phénologie » de la migration, un programme de baguage mis en place pour étudier la migration post-nuptiale durant 4 mois par le Museum de Paris (CRBPO). En effet c’est en plein été que nombre de passereaux nous quittent. Rousserolles, Phragmites, Locustelles dans les roselières au fond du poste 6, Fauvettes, Pouillots dans les dunes buissonnantes ou forestières. Rouge-gorge, Roitelets, Merles et Grives prendront le relais en septembre au fond des parkings. Le baguage en août va concerner surtout les Fauvettes à tête noire, babillardes, grisettes et des jardins.

Outre l’étude de la phénologie de la migration pour chaque espèce, cela va permettre de montrer l’importance de certains habitats pour ces espèces. Ainsi la zone boisée dunaire à l’entrée du Parc jusqu’aux parkings est une indispensable trame verte entre les terres agricoles intérieurs, le village et le Parc notamment pour des espèces forestières plutôt sédentaires comme la Sitelle torchepot ou la Mésange nonnette ou migrateurs rampants comme la Mésange noire ou les Roitelets.

Texte et photo : Philippe Carruette.