Sur la fin des parcours, on remarque que les feuilles d’Aulnes se trouvent criblées de petits trous les transformant en passoires… Sur certaines d’entre elles, en y regardant de plus près, on peut y apercevoir un tout petit insecte bleu électrique mesurant un demi centimètre environ. Il s’agit de la Galéruque de L’Aulne ou Chrysomèle de l’Aulne (Agelastica alni). Ce petit coléoptère passe sa vie sur les arbres : les œufs sont pondus sur la face inférieure des feuilles, après éclosion les larves se nourrissent en grignotant uniquement la surface du feuillage mais en grandissant leur appétit grandit également ! Après un court passage dans le sol le temps de la métamorphose les adultes retrouvent les feuilles pour s’y nourrir en les trouant, créant ainsi parfois de véritable dentelles !

Texte : Clément Parissot – Photo : Vincent Caron, Sylvie Gautier.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire