Douceur et rayon de soleil de cette fin de semaine font sortir les Crapauds communs de leur hibernation. Ils ont passé l’hiver dans les trous de rongeurs, sous les racines ou un tas de compost et même parfois dans les habitations ou les caves bien parfois loin de l’eau . Ce sont les mâles qui sortent les premiers et vont rejoindre à pattes leur lieu de ponte ou de naissance ancestraux qu’ils ont bien mémorisés. Les femelles, plus grosses,  arriveront plus tard sur ces mares, pannes et autres zones humides fréquentées uniquement pendant la période de reproduction. Et pour ceux qui ne les trouvent pas très « beaux », (sauf pour madame Crapaud !) regardez leurs yeux oranges, ils sont superbes !