Voilà maintenant quelques semaines que les Mouettes rieuses migratrices sont de retour au Parc. Revenant de leurs zone d’hivernage qui s’étend jusqu’au pourtour méditerranéen, certaines sont de passage, faisant halte avant de continuer plus au nord tandis que d’autre reviennent pour nicher sur les îlots du poste 1.

Parmi toutes ces Mouettes, on peut remarquer certains individus avec des couleurs particulières. En effet quelques oiseaux sont observés avec un cou et un poitrail plus ou moins rose (ici le mâle sur la photo) ! Contrairement à ce que nous avons vu précédemment pour les Canards pilets il ne s’agit pas d’une « teinture » due à une terre colorée. Cette fois ci, cette coloration est provoquée par l’alimentation des Mouettes en méditerranée. Certaines analyses de plumage ont montré une grande quantité d’astaxanthine dans les plumes, un pigment de la famille des caroténoïdes. Celui ci est présent parfois en grande quantité dans les crevettes, le plancton ou même certaines algues.

Depuis les années 90, on remarque une augmentation du nombre de ces « Mouettes roses ». Certains pensent que ceci serait du à l’ajout de ce pigment dans l’alimentation des saumons d’élevage, profitant également aux crevettes, augmentant ainsi leur teneur en caroténoïdes !

Texte et Photo (digiscopie) : Clément Parissot.