Pinsons du nord et Tarins des aulnes, après avoir niché dans les forêts scandinaves, sont venus passés l’hiver dans notre région notamment dans les bétulaies et les aulnaies en bordure de nos zones humides où ils consomment les graines de ces arbres. C’est en mars que l’on remarque, notamment au point de vue du parc, leur remontée vers le nord, long retour vers leurs forêts natales. Ce sera l’occasion de baguer les derniers individus à la mangeoire dans l’espoir que nos collègues scandinaves les contrôlent eux aussi dans leurs filets !