Entrées par Cécile Carbonnier

, ,

Une histoire qui se termine bien…

Samedi 8 juin, au lever du jour. Les vents se déchaînent depuis la nuit, atteignant certainement plus de 100 kilomètres par heure. La traîne de la tempête Miguel, qui a sévi sur la côte atlantique, est cette fois pour nous. Dès le portail d’entrée du Parc, branches et feuilles recouvrent le chemin routier. C’est la […]

Pyramide florale

Voilà une jolie petite orchidée – souvent moins de 30 cm sur le site – qui est assez rare sur le Parc et dans la Somme : l’Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis). Elle se reconnaît facilement à son inflorescence de couleur rose pourpre, formant un épi conique pyramidal de fleurs serrées. Comme pour la plupart des […]

Plongée dans les roseaux…

Au détour d’un sentier, en tendant l’oreille du côté des friches et roselières, vous pourrez probablement apprécier leurs vocalises si particulières… Peut-être même aurez-vous la chance de les observer un instant, avant qu’ils ne replongent de plus belle dans la végétation ; pas si facile pour les photographes ! Ces deux petits insectivores font partie du cercle […]

La fleur du coucou

Au milieu des vagues jaunes des Rhinanthes, sur les bas-marais du Marquenterre, ressortent de superbes touches de rose : c’est le Lychnis fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi). Il est normal qu’il aime le Parc ornithologique, puisque son nom vient de sa période de floraison, qui coïncide avec la saison où chante le Coucou gris, de retour […]

Un scorpion volant sur le Parc !

Rassurez-vous, il n’y a pas de scorpion sur le Parc, mais juste la Mouche scorpion (Panorpa communis), un petit insecte mécoptère qui apprécie les milieux humides boisés. On la reconnaît à ses longues ailes aplaties translucides maculées de petites taches noires. Le mâle possède un abdomen relevé faisant penser à un dard de scorpion (gonopodium). […]

Crachat autorisé de… coucou !

Le long des sentiers, notamment avant le poste 1, il vous arrive de recevoir des gouttes sous un beau ciel bleu ! Regardez bien dans les saules bordant le chemin : les feuilles sont couvertes de mousse blanche. C’est le fameux « crachat de coucou ». Le responsable ? La larve d’un insecte, le Cercope […]